Maria Tortajada

Éditer le chapeau

Cochercheuse

Professeure ordinaire, Université de Lausanne

 

Professeure ordinaire à l’Université de Lausanne en Histoire et esthétique du cinéma, Maria Tortajada mène des recherches sur l’épistémologie des dispositifs de vision et d’audition, les théories de la représentation et le cinéma suisse. Co-directrice du Programme doctoral de la section de cinéma de l’Université de Lausanne, « Dispositifs de vision : cinéma, photographie et autres médias » en collaboration avec l’Université de Zurich et de nombreux partenaires internationaux, elle a notamment publié, sur les théories de la représentation : le Spectateur séduit. Le libertinage dans le cinéma d’Eric Rohmer et sa fonction dans une théorie de la représentation filmique (1999) ; sur les dispositifs de vision : Cinema Beyond Film. Media Epistemology in the Modern Era, (dir. co-F. Albera, 2010), Ciné-dispositifs. Spectacles, cinéma, télévision, littérature, (dir. co-F. Albera, 2011), ainsi que plusieurs articles sur Marey et Bergson.

maria.tortajada@unil.ch

/fr/Membres/Maria-Tortajada

Ajouter un articleEDIT EDIT

François Albera et Maria Tortajada, Cine-dispositives: Essays in Epistemology across Media, trad. Franck Le Gac, Film culture in transition (Amsterdam: Amsterdam University Press, 2015).

This collection brings together a number of leading scholars in film studies to explore viewing and listening dispositives of the Foucauldian concept of a strategic and technical configuration of practices and discourses. A particular goal is to confront points of view and perspectives in the contexts of the rise and spread of new technologies, changes that are altering the boundaries and spaces of cinema and that thus demand new analysis and theoretisation

EDIT EDIT EDIT EDIT

François Albera et Maria Tortajada, « L’Epistémè «1900» », par André Gaudreault, Catherine Russell et Pierre Véronneau, 1 vol., Cinéma (Lausanne: Payot Lausanne, 2004), ill., couv. ill. 23 cm. Publ. dans la continuité du colloque « Cinéma des premiers temps : technologie et dispositif » tenu à l’occasion du 7e Congrès de DOMITOR (Association internationale pour le développement de la recherche sur le cinéma des premiers temps) et organisé dans le cadre des activités du GRAFICS (Groupe de recherche sur l'avènement et la formation des institutions cinématographique et scénique) de l'Université de Montréal, du 18 au 22 juin 2002 à la Cinémathèque québécoise à Montréal.

EDIT EDIT

Connexion