Jean-Marc Larrue

  • On 10 août 2018

Jean-Marc Larrue

Cochercheur, Professeur agrégé, Département des littératures de langue française, Université de Montréal

Après une maîtrise (Université McGill) et un doctorat (Université de Montréal) sur le théâtre à Montréal à la Belle Époque, il a poursuivi ses recherches sur les périodes subséquentes, en particulier la postmodernité et la période contemporaine. L’avènement de l’électricité (fin XIXe siècle) et des technologies numériques (fin du XXe) ayant profondément transformé les pratiques théâtrales, il consacre l’essentiel de ses recherches, depuis une dizaine d’années, aux questions d’intermédialité, de performativité et de théâtralité : rapports du théâtre avec les autres médias et avec les technologies, phénomènes d’hybridation spectaculaire, etc. Directeur fondateur de l’Annuaire théâtral, revue québécoise d’études théâtrales, il a été directeur adjoint du Centre de recherche sur l’intermédialité (CRI) de 2005 à 2011. En 2007, il fonde avec Marie-Madeleine Mervant-Roux (Centre national de la recherche scientifique, ARIAS, Paris) une équipe internationale de recherche qui se consacre à l’étude du son au théâtre depuis l’apparition des technologies de reproduction sonore. Ses publications portent sur l’histoire du théâtre au Québec (prémodernité et modernité, création collective, postcolonialisme, théâtre yiddish) et sur l’intermédialité. Jean-Marc Larrue est directeur fondateur du festival international de théâtre étudiant les Fêtes internationales du théâtre et, depuis 2008, il est président de l’Association internationale du théâtre à l’université (AITU-IUTA).

Université de Montréal

Articles

Authentique artifice (ISIS 2017)