Le découpage au cinéma

  • On 26 juin 2016

Vincent Amiel, Gilles Mouëllic et José Moure (dir.)

 

Presses universitaires de Rennes / 2016

 

Le découpage en plans, qui est considéré aujourd’hui comme le fondement de l’art cinématographique, en est paradoxalement l’un des éléments les moins étudiés. Quelle a été la pratique du découpage, son lien avec le scénario, avec la mise en scène, avec le montage ? Quelle part peut-on lui attribuer dans la construction du film, et dans quelles cinématographies ? Quelle est la persistance actuelle du découpage, et sous quelle forme ? Histoire du cinéma, histoire des théories, esthétique, histoire des formes et histoire culturelle sont ici convoquées pour reconstruire cette notion.