Olivier Asselin

  • On 10 août 2018

Olivier Asselin

Cochercheur, Professeur titulaire, Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, Université de Montréal

Sur le plan de la recherche savante, dans le groupe de recherche interuniversitaire Mediatopias, je travaille actuellement sur les usages des plates-formes mobiles—et notamment des systèmes de localisation et de cartographie en temps réel et des applications de réalité augmentée—dans l’art contemporain, le cinéma élargi et les arts médiatiques. Je m’intéresse particulièrement au déploiement de récits de fiction dans l’espace physique dans le cinéma augmenté et les jeux de réalité mixte. Sur le plan théorique, cette réflexion m’amène à revisiter, bien sûr, les théories du récit et les théories de l’espace, mais aussi l’histoire de la localisation des images et des pratiques in situ—dans leur rapport aux institutions et à l’espace public.

Sur le plan de la recherche-création, dans les groupes de recherche interuniversitaires Menlo Park et Dômes, dans le cadre de l’Institut Arts, cultures et technologies et du Metalab de la Société des arts technologiques, je développe un projet de cinéma augmenté, qui, grâce à l’intégration de diverses technologies—réalité augmentée, localisation en temps réel, tracking visuel, S3D et design de jeu—vise à l’intégration de personnages virtuels tridimensionnels et au développement d’un récit de fiction interactif dans l’espace physique. Par ailleurs, je poursuis un travail de scénarisation et de réalisation de longs métrages de fiction. Tous ces projets sont l’occasion de revisiter l’histoire des sciences et des technologies de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle et de développer des récits alternatifs ou uchroniques.

Université de Montréal

Articles

Alice Leroy (Université Paris-Diderot) – Bill Douglas : portrait du cinéaste en lanterniste
Alice Michaud-Lapointe (Université de Montréal) – Pour l’amour du fragment : aura du nitrate, cinéphilie créatrice et étude de ‘Il Progretto Turconi
Frank Kessler (Université d’Utrecht) – Werner Nekes – The Film-maker as Collector and Model
Catherine Russell (Université Concordia) – Rags, Refuse, and Collecting Culture : Walter Benjamin’s Collector